Rendez-vous au salon:

15.-21. Januar 2018

Köln

Halle 4.2 Gang C Nr. 024

16.-19. Februar 2018

München

Halle A2, Stand 200/303

18.-23. März 2018

Frankfurt

Halle 4.2 Stand C20

I. Questions d’ordre général

1. Dans quels cas parlez-vous de lampes ou de lumières ?
Le terme de lampe désigne la source de lumière. La lumière désigne l’éclairage produit par cet objet.

2. Comment définir le concept de durée moyenne de vie ?
La durée moyenne de vie est la valeur moyenne de chaque lampe, utilisée selon les conditions établies. A cet instant, 50% des lampes sont en panne. Certaines „pannes précoces“ surviennent plus tôt, d’autres plus tard.

3. Quelle est la durée de vie des appareils d’allumage électroniques ou des transformateurs ?

Utilisés à des températures de 40 à 50°C (impression boîtier)  10% de ceux-ci peuvent tomber en panne après 30 000h. Si les appareils sont utilisés avec des températures de 10°C plus basses, alors la durée de vie sera double. Exemple : un appareil doté de l’impression ta 40°C est utilisé à 20°C = après 120 000 h, il se peut que 10 % ne soient plus disponibles.

4. Quand on allume l’éclairage la radio est troublée.
L’antenne doit être éloignée si possible des câbles de l’éclairage. Le mieux est d’utiliser une antenne externe (avec un récepteur SAT ou la télévision par câble).

5. Quelle puissance est utilisée par le transformateur en mode standby quand celui-ci n’a pas été allumé avant ?
D'environ 1 à 2 W.

6. À quelle température ambiante les lampes peuvent-elles être utilisées ?

Si aucune température et si aucun indice de protection ne sont indiqués : ta. max 25 °C ; IP 20

7. Comment connecter plusieurs transformateurs à un EBS ou à un  IR-S ?
En utilisant un tableau de distribution Euro Y (21503160101 avec une prise Euro et deux couples Euro), il est possible de connecter un autre transformateur.

8. Quel luminaire Hera  a un degré de protection IP 44?

Ici ,  vous avez  une représentation des zones à distinguer dans la salle de bains, pour lesquelles des degrés de protection sont exigés.  Les luminaires suivants  apparaissent au catalogue avec  un degré  IP 44: ER-LED, EQ-LED, R 55-LED, R 68- / Q 68-LED, R 68- / Q 68-LED HO, SR 68-LED, AR 78 / AQ 78-LED, AR 45-LED.

haut

II. Halogène

1. Les luminaires à halogène peuvent-ils être atténués ?
Oui avec le gradateur adapté au transformateur : gradateur à phase ou à section.

haut

III. Tubes à néon

1. Coment fonctionnent les tubes à néon ?
La vapeur de mercure qui se trouve dans le tube de verre de la lampe à néon émet des rayons UV après l’allumage. Grâce à la substance luminescente sur la partie intérieure du verre, ces rayons UV sont transformés en lumière visible. La couleur de la lumière dépend du néon.

2. Que peut-on faire quand une lampe à néon continue à rougeoyer après avoir été éteinte ?
Quand, après extinction, un potentiel par rapport à l’environnement est disponible, les atomes de mercure sont activés par les rayons UV et transformés encore en lumière visible. Ce n’est pas un effet de mémoire ! La solution : mettez la prise mâle du câble d’une manière différente dans la prise.

3. Que signifient T2, T5 et T8?
Le T se réfère au modèle de „tube“ en anglais et le chiffre est le diamètre en pouces (inch) X/8. Une lampe à néon miniature T2 a un diamètre de 7 mm. Il existe par ailleurs des tubes à néon T5 avec un diamètre de 16 mm et des tubes avec un diamètre de 26 mm. Les lampes à néon T4 sont assez récentes et ont un diamètre de 13 mm, elle n’est par ailleurs pas normalisée, ce qui fait que les fabricants les produisent avec des longueurs différentes même si elles ont la même consommation en Watt.

4. Les luminaires à néon peuvent-ils être atténués ?
Oui, avec les appareils d‘alimentation adéquats. Il existe deux versions de commandes de lumières : 1-10V et DALI®. Les lampés à néon compactes Mycro Lynx de SYLVANIA ne peuvent pas être atténuées avec un gradateur.

5. A quoi doit-on veiller quand les luminaires sont utilisés avec un gradateur ?

Les lampes neuves doivent être utilisées au début pendant 100 heures à 100% pour stabiliser le processus de déchargement. Sinon des différences de couleurs peuvent survenir et la durée de vie se réduit alors considérablement. (pour les T5 env 6.000h).

6. Faut-il prendre certaines précautions lorsque les lampes sont montées verticalement ?
Pour les luminaires T5 (ou T8 au choix) les lampes doivent être installées de telle manière que le „cool spot“ (Tampon sur le tube de la lampe) se trouve en dessous.

haut

IV. LED

1. Les luminaires LED peuvent-ils être atténués ?

Oui, avec le transformateur adéquat (Dim LED pour 350mA ou LED 24/15W et LED 24/30W pour 24V) et des gradateurs de 1-10V (pas avec des gradateurs à phases). Pour les luminaires LED 24V il existe aussi un transformateur 15W et 30W Trafo avec gradateur sans fil incl.  un support mural.

2. Quelle est la définition de la notion de « durée de vie » pour les LED ?

À cet instant, le flux lumineux a chuté au maximum à 70 % de la valeur initiale lorsque les lampes sont utilisées avec une température ambiante de 25°.

3. Dans certains cas, puis-je coller des lampes LED avec de la silicone ?

Oui, mais il est impératif d'utiliser de la silicone à réticulation neutre (sans acide acétique). Dans le cas contraire, la couche de phosphore de la LED serait attaquée par l'acide et la localisation chromatique passerait au violet.

4. Dans quels groupes de risque sont classifiés les luminaires Hera?

Tous les luminaires Hera sont classifiés dans  les groupes de risque 0 ou 1.Pour ces groupes de risque, il n'y a pas de marquage nécessaire.

5. Les luminaires LED peuvent-ils être alimentés par  pile  ou batterie ?

Oui, directement pour  les types 24V, cependant la tension ne doit pas excéder 26V, car ceci entraînerait alors une réduction de la durée de vie des LEDs.

haut