Rendez-vous au salon:

19. - 25. Januar 2015
Köln
Halle 4.2, Gang B Nr. 028

Les termes de base les plus importants en matière de lumière
Comme dans tous les domaines de la technique et de la science, les termes pour l’estimation des propriétés des lampes et luminaires sont déterminés et les unités de mesure correspondantes sont standardisées. Les plus importants sont expliqués brièvement ici.

1. Flux lumineux (lumen = lm)
Par flux lumineux, on désigne la puissance rayonnée par la source lumineuse qui est estimée avec la sensibilité oculaire spectrale.

2. Intensité lumineuse I (candela = cd)
Une source lumineuse émet son flux lumineux à des intensités variables dans différentes directions. L’intensité de la lumière rayonnée dans une certaine direction est appelée l’intensité lumineuse.

3. Eclairement E  (lux = lx = lm/m²)
L’éclairement E indique le rapport du flux lumineux par rapport à la surface éclairée. L’éclairement est de 1 lx lorsqu’un flux lumineux de 1 lm apparaît de manière régulière sur une surface de 1 m².

4. Luminance L (cd/m²)
La luminance L d’une source lumineuse ou d’une surface éclairée est déterminante pour l’impression de clarté perçue.

5. Efficacité énergétique (rendement lumineux)
Unité : lumen par watt (lm/W)
Le rendement lumineux indique avec quelle rentabilité la puissance électrique absorbée est transformée en lumière.

6. Température de couleur / teinte de lumière
La teinte de couleur est indiqué en Kelvin (K). Plus la valeur Kelvin est faible, plus la lumière est « chaude ». Du jaune au rouge en passant par l’orange. Plus la valeur Kelvin est haute, plus la lumière est « froide » (tend vers le bleu).  La température de couleur d’une source lumineuse est la température qu’un matériau, par exemple le filament d’une lampe ou la braise d’un feu de cheminée devrait avoir pour que sa lumière donne la même impression de couleur que la source lumineuse réelle.

7. Rendu des couleurs (Ra)
Une source lumineuse dont la lumière contient toutes les couleurs du spectre, par ex. la lumière du soleil, permet aux couleurs des objets éclairés de sembler naturelles. Selon le lieu d’application et les tâches visuelles, la lumière artificielle doit garantir la perception des couleurs la plus correcte possible (comme avec la lumière naturelle). Pour cela, les propriétés du rendu des couleurs d’une source lumineuse exprimées par paliers dans  « l’index général du rendu des couleurs » servent d’échelle. Une source lumineuse avec Ra = 100 montre toutes les couleurs de manière optimale. Plus la valeur Ra est faible, moins la couleur est bien rendue.